Sunday, October 16, 2016

Cinema | July 2016

Bonjour à tous! J'aurai dû publier cet article en juillet, la flemme de finir de l'écrire m'en a empêché. Il est donc resté dans mes brouillons depuis tout ce temps. Aujourd'hui cependant, je me suis décidée à enfin le finir et de partager avec vous mon avis sur les films que j'ai vu ce mois là, aussi bien au cinéma, que chez moi...

01/07 Le professeur de violon de Sérgio Machado : Même si cela s'inspire d'une histoire réelle on a un peu de mal à croire à la véracité de ce film. Je n'ai pas grand chose à dire sur ce film en réalité... Je n'ai ni adoré ni détesté. J'ai trouvé les acteurs biens, la musique aussi, c'est plein de bons sentiments alors on en ressort plutôt contents mais cela reste très classique et ça ne va pas vraiment plus loin.


04/07 Le monde de Dory de Andrew Stanton et Angus MacLane : Je suis allée le voir avec mes cousines comme je vous disais dans mon article précédent. Le scénario ressemble beaucoup à celui de Le monde de Nemo (c'est aussi une sorte de voyage initiatique, les personnages sont perdus...) mais il y a de nouveaux personnages qui sont vraiment géniaux. Nous avons beaucoup ri et j'ai passé un très bon moment. Et puis, comment ne pas craquer devant bébé Dory? Elle est adoraaaaable!



05/07 Love and friendship de Whit Stillman : Je n'ai jamais lu un roman de Jane Austen (pourtant j'ai la plupart de ses livres en français ET en anglai -donc en double- dans ma bibliothèque #shameonme). Cependant, j'ai vu beaucoup des adaptations qui ont été faite pour la télé ou le cinéma (j'ai un coffret DVDs). Je suis allée voir ce film totalement par hasard, un mardi après-midi alors que je me baladais aux Halles. J'ai trouvé que le ton choisi pour raconter l'histoire était plutôt réussi et c'est la première fois qu'une histoire de Jane Austen m'a autant fait rire. Dès le début du film, les personnages sont un à un tournés au ridicule et c'est assez rafraichissant! C'est ce que j'appelle un bon film à regarder le dimanche avec un thé bien chaud et des petits gâteaux.


05/07 Belladonna de Eiichi Yamamoto: Quelle expérience! La bande annonce m'avait intrigué et les Cahiers du Cinéma me l'avait vendu comme LE film à voir absolument. Aujourd'hui je peux dire que je ne regrette pas de l'avoir vu même si pendant que je le regardais je me suis demandée ce que je faisais là... Je n'avais jamais rien vu de pareil et je pense que c'est plutôt un bon point parce que j'aime être surprise par un peu d'originalité au cinéma. Si vous aimez les histoires de sorcières, les amours impossibles, que les chants japonais bercent vos oreilles et que vous êtes doté d'une grande patience, ce film vous plaira!


07/07 L'effet aquatique de Solveig Anspach : Comme pour Love and Friendship, je suis allée voir ce film totalement par hasard, sans avoir vu la bande-annonce ni même savoir de quoi il s'agissait. J'ai énormément apprécié le jeu de tous les acteurs que j'ai trouvé très juste (surtout les vedettes qui ont chacun un petit "je ne sais quoi"). C'est une folle histoire d'amour comme on aimerait qu'il en existe davantage (dans la vie et au cinéma). L'histoire est tout à fait improbable mais on s'attache aux personnages et on a envie d'y croire alors on se laisse emporter. Un véritable petit moment de poésie.


11/07 La tortue rouge de Michael Dudok de Wit : Là encore, je n'avais pas vu la bande-annonce et je ne savais pas du tout de quoi le film parlait. J'ai bien aimé le début surtout parce que le film est quasiment muet (ce qui, je trouve, est plutôt reposant) mais le film prend rapidement un autre chemin qui, malheureusement , nous mène à des clichés sur la famille et j'en passe. J'ai versé une petite larme je l'avoue parce que l'infinité de la mer (sa beauté mais aussi le danger qu'elle représente), parce que le temps qui passe, parce que la mort : trois choses auxquelles on ne peut échapper et sur lesquelles nous n'avons aucun pouvoir. J'ai détesté l'animation des tortues que j'ai trouvé vraiment ratée et j'ai trouvé regrettable le fait de choisir le noir et blanc pour les passages qui se passent de nuit (les rêves). Je suis sortie de la salle toute silencieuse et partagée.


13/07 L'outsider de Christophe Barratier : J'aime beaucoup Arthur Dupont bien que je ne sache pas vraiment pourquoi... Il joue toujours un peu le même rôle : celui du jeune homme incompris (Au bout du conte), rebelle (Bus Palladium), un peu connard mais drôle (Nos 18 ans) de "l'outsider" (sans mauvais jeu de mots)... J'avais aussi, comme tout le monde je crois, adoré Les choristes (aussi réalisé par Christophe Barratier). Ici rien à voir avec des garçons qui chantent et bienvenue dans le monde de la finance. Bien que cela s'inspire d'une histoire vraie, quelques clichés m'ont un peu agacée (la conquête et la re-conquête de la femme aimée, l'histoire adjacente avec les parents). L'ensemble est tout à fait à la hauteur de ce à quoi on s'attend. Ce n'est donc pas du "grand cinéma" mais on ne peut pas nier le fait que la réalisation reste efficace et adaptée à ce que le film veut raconter. 


15/07 Sacré Graal des Monty Python : HONTE à moi de n'avoir encore jamais vu ce film mythique! Maintenant c'est fait et quelle joie! Comment ne pas succomber au charme de cet humour anglais parfaitement maitrisé? Chaque sketch est plus hilarant que l'autre, toutes les répliques sont à se rouler par terre. Ca transpire la bonne humeur et la rigolade. Définitivement un feel good movie à voir et à revoir. 


15/07 Le grand détournement, la classe américaine de Michel Hazanavicius et Dominique Mézerette  : Particulièrement drôle quand on a vu les films dont les extraits sont utilisés (personnellement, je n'ai vu que Les hommes du président). Un casting totalement fou avec au générique toutes les plus grandes stars imaginables à savoir : John Wayne, Dustin Hoffman, Robert Redford, Paul Newman, Burt Lancaster, Henri Fonda, Frank Sinatra, Robert Mitchum, Orson Welles, James Stewart... A voir définitivement avec ses amis pour passer une bonnes soirée pleines de fous rire! 


15/07 La cité de la peur d'Alain Berberian : J'avoue avoir été un peu déçue par celui-là. Je connaissais quelques extraits cultes (comme la scène du whisky) alors je n'ai pas autant ri que je pensais. C'est tout de même bien écrit et les blagues n'ont pas si mal vieillies donc à voir. J'ai adoré la séquence de la carioca (à voir >> ici <<) et puis je suis une fan absolue de la voix d'Alain Chabat.


18/07 Spring Breakers de Harmony Korine : Je ne m'attendais à rien de bon donc je n'ai pas été étonnée par l'échec de ce film à me faire avoir la moindre émotion (je n'ai pas éprouvé la moindre empathie pour les personnages et ce qui leur arrive). Alors, oui c'est coloré, oui il y a des jolies filles en bikini et? Petite mention spéciale à James Franco tout de même qui, même si, à chaque fois que je le vois dans un film, m'est d'abord antipathique, réussit toujours à m'impressionner. 


19/07 Matador de Pedro Almodovar : Ce n'est pas le film du cinéaste que j'ai préféré je dois l'avouer. Il reste tout de même intéressant par son scénario qui aborde des sujets dont on ne parle pas tant que ça au cinéma : le viol (et son "acceptation par la victime"), la recherche de la virilité, une sorte de culpabilité exacerbée, la passion liée à la mort. Très belle scène finale


20/07 Le diner de cons de Francis Veber : Ce jour-là j'avais bien besoin de rire et ce film à totalement fait l'affaire. Des scénarios avec des répliques aussi bien écrites c'est rare de nos jours et ça fait du bien de savoir que nous (les français) avons été capables de faire des comédies réussies qui ne prennent pas une ride. Parce qu'en plus du rire, il y a même de l'émotion (j'ai versé ma petite larme sans honte). Parce que les acteurs sont excellents, parce que l'idée du film est génialissime.


20/07 Le père noël est une ordure de Jean-Marie Poiré : Légère déception pour ce film aussi. Cependant je dois reconnaître que les répliques les plus populaires sont tout de même à mourrir de rire (et puis au moins maintenant, je n'aurais plus honte de ne pas avoir vu ce classique du cinéma français). 



20/07  Les valseuses de Bertrand Blier : Coup de coeur absolu pour ce film. Les acteurs, l'histoire, les dialogues, les situations. Tout me plait, tout me conquit, tout m'inspire et tout me donne envie de suivre cette voie professionnelle dont je rêve : faire du cinéma ma vie. Les valseuses c'est un film qui n'a pas vieilli, un film essentiel, un film comme on n'en fait plus, un film avec de l'émotion, un film vrai, qui ne ment pas. 


22/07 Ma vie avec Liberace de Steven Soderbergh : Mmmouais. L'histoire est intéressante. L'interprétation des acteurs est impeccable. L'univers est respecté (ce que j'entends par là c'est que les costumes, les décors, l'ambiance sont réussies). Après, le film n'est pas un chef d'oeuvre (non pas que tous les films doivent l'être) mais je n'ai pas été transcendée. Je suis donc moyennement conquise et reste sur ma faim...


28/07 Insaisissable de Louis Leterrier : Sympathique sans plus. Lire la critique suivante. 



28/07 Insaisissable 2 de Jon M. Chu: Petite anecdote à propos de mon aventure pour me rendre au cinéma afin d'aller voir ce film : Avec mon ami Léo nous nous étions donnés rendez-vous pour une séance l'après-midi. Sauf que, trop tard, je me suis rendue compte que n'avais pas encore eu le temps de voir le 1er et qu'il me restais même pas deux heures pour le faire. J'ai donc fini le film dans le métro (mon ordinateur ouvert dans un grand sac, mon casque pour l'écouter) et je suis arrivée dans la salle, alors que le film avait commencé depuis quelques minutes, transpirante (après avoir couru dans les couloirs des Halles) sans avoir réussi à finir le premier film. Au final, le mot pour décrire ce film est : I-NU-TILE. Regarder la bande annonce est, selon moi, largement suffisant. Vous me trouvez difficile? Peut être. Ce que je trouve incroyable c'est de dépenser de l'argent pour 1. faire ce film 2. voir ce film. Je crois que j'ai fini. 

Voici donc mon résumé de tout ce que j'ai pensé de ces films que j'ai vu en juillet 2016. J'espère que cet article vous a plu. Je vais essayer d'en écrire un comme celui là chaque mois et de ne pas les publier 3 mois après ahah ^^

 Et vous, qu'avez-vous vu récemment? 

4 comments:

  1. J'ai bien rigolé en lisant certaines de tes critiques, et je suis rassurée de voir que tu ne connaissais pas encore tous les films culte français. J'ai beaucoup rigolé devant Un Dîner de Cons, et pourtant je reste toujours sceptique quand on me parle de films comiques...
    Tu m'as donné envie de voir Love & Friendship, L'Effet Aquatique, et Matador.
    Merci pour cet article sincère !

    ReplyDelete
    Replies
    1. Je suis vraiment très contente que tu aies choisi ces trois films! Tu me diras ce que tu en penses si tu les vois :)
      Merci à toi pour ton commentaire Laurielle <3

      Delete
  2. YOu have a nice blog.
    Follow for follow? If yes, follow me on GFC and let me know in comments. I will follow back as soon as I see it.
    Love~~ DiynLifestyle- Everything about creativity, arts, crafts, diy, fashion and lifestyle! DiynLifestyle facebook page

    ReplyDelete
    Replies
    1. I don't do "follow for follow" but thank you for your comment Nidhi :)

      Delete

09 10