Wednesday, September 19, 2018

Cinema | Movies I've seen #22 (July 2018) Part One

Bonjour, bonsoir à tous, j'espère que vous allez bien! Comme je vous le disais dans mon article précédent j'ai été absente pendant trois semaines de Paris et donc du blog. J'ai donc un peu de retard sur les posts mensuels. Préparez-vous à de nombreux articles cinéma! Sur ce, bonne lecture à toutes et tous :)

01/07/18 : Tully de Jason Reitman. Comme souvent, je n'avais pas vu la bande-annonce avant d'aller voir le film et je ne savais absolument pas à quoi m'attendre. Tous les sujets sont hyper intéressants : la maternité, la féminité, le couple, le temps qui passe, les rêves. Les dialogues sont super et les acteurs excellents. Je me suis fait surprendre par le dénouement du scénario et cela m'a bien plu. J'ai préféré Juno du même réalisateur (pour ceux qui ne l'ont encore jamais vu, je vous le conseille fortement) cependant Tully est un film réussi, sans prétention, réaliste et très touchant selon moi. 

01/07/18 : Le cercle littéraire de Guernesey de Mike Newell. Si je suis allée voir ce film c'est parce que j'ai été attirée par le casting (trois actrices et un acteur de Downton Abbey réunis cela suffit à m'enchanter) et par le titre anglais (The Guernsey Literary and Potato Peel Pie Society).Je ne vous mentirai pas, j'ai été un peu déçue par ce film. J'ai trouvé qu'il avait du mal à trouver sa voie et j'ai eu l'impression d'attendre la fin longuement. Certes c'est charmant parce que c'est britannique et parce que les décors bucoliques donnent envie de se balader dans la nature, toutefois cela tombe malheureusement quelques fois dans le cliché. Aucun doute par contre vis-à-vis des acteurs qui sont tous excellents. 

03/07/18 : Désobéissance de Sebastian Lelio. J'ai vraiment hésité à aller voir ce film parce que je ne suis pas une grande fan des deux actrices et en particulier Rachel Weisz (elle est talentueuse mais je n'arrive pas à l'aimer je ne sais pas vraiment pourquoi). Si j'y suis finalement allée c'est pour le sujet : une histoire d'amour entre deux femmes au sein de la communauté orthodoxe juive de Londres. Je n'ai pas été entièrement convaincue... Si l'alchimie entre les deux Rachel fonctionne, l'ensemble manque cruellement d'émotion selon moi. Peut-être que c'est parce que je suis une grande romantique et une vraie passionnée que j'ai du mal avec ce genre d'histoire où les sentiments restent contenus, je ne saurais vous dire. Dans tous les cas, ça ne m'a pas vraiment marqué. 

03/07/18 : Un heureux évènement de Rémi Bezançon. Un jour où je ne voulais pas aller au cinéma mais que je voulais voir un film j'ai décidé de regarder un film sur Netflix tout simplement. Je ne m'attendais pas à grand chose et une fois de plus, Rémi Bezançon m'a convaincue. J'avais vu Le premier jour du reste de ta vie dans un tout petit cinéma d'Avignon et il m'avait vraiment marqué à l'époque. Je trouve qu'il a une manière incroyable de mettre en scène le quotidien et ces personnages sont toujours très bien écrits. J'ai beaucoup pleuré et j'ai trouvé le sujet du film très intéressant (le baby blues). Louise Bourgoin est exceptionnelle dans le rôle de la jeune maman au bout du bout et Pio Marmaï est tout aussi convaincant en papa fatigué. Très joli film! 

03/07/18 : Au poste de Quentin Dupieux. J'ai eu la chance de voir ce film en avant-première et en présence de Quentin Dupieux et Grégoire Ludig. J'ai été agréablement surprise par la durée du film (même pas 1h15) et j'ai beaucoup beaucoup rit. Au poste est terriblement bien écrit et absolument tout est bien ficelé, maitrisé. Le duo Poelvoorde et Ludig fonctionne à merveille et tous les personnages secondaires sont également remarquables. Brillant! 

04/07/18 : Les vendanges de feu d'Alfonso Arau. Pas grand chose à dire par rapport à ce film. Il était sur Netflix, j'aime bien Keanu Reeves alors je l'ai regardé. Histoire d'amour super cul-cul qui se regarde bien mais qui ne déplace pas des montagnes. 

04/07/18 : Under the silver lake de David Robert Mitchell. Une fois encore, j'ai eu la chance de voir ce film en avant-première (un mois avant sa sortie) et le réalisateur était présent pour en parler. Si j'avais bien aimé It follows, son film précédent, j'ai préféré Under the silver lake. En effet, c'est un des films qui m'a le plus intriguée cette année. J'ai été comblée par tout l'univers créé : le scénario, la mise en scène, la photographie, la musique, les costumes, les décors bref tout! Ça m'a fait pensé à Lynch forcément et à Cronenberg aussi parce que Los Angeles, parce que situations improbables. Normalement je n'aime pas vraiment les films qui tournent autour de théories du complot, de conspiration ou encore d'enquête et là, je ne saurais expliqué précisément pourquoi mais j'ai apprécié ne pas tout comprendre d'abord et puis par la suite, réussir à tout connecter ensemble comme le personnage principal interprété par Andrew Garfield. C'est un film que j'aimerais revoir parce que je pense qu'il y a beaucoup de lectures différentes à faire et les interprétations peuvent être assez variées. Ce n'est pas un film qui fait l'unanimité, je fais partie de ceux qui ont été convaincu. 

05/07/18 : Sans un bruit de John Krasinski. Normalement ce n'est pas vraiment le genre de film que je vais voir au cinéma ou même chez moi en réalité. Des amis me l'ont recommandé et j'aime autant John Krasinski qu'Emily Blunt alors j'étais curieuse de voir le couple réunis à l'écran. Je me suis laissée totalement emportée par cette histoire et surtout ce que j'ai le plus apprécié c'est l'expérience du film. Je m'explique : comme les personnages ne doivent pas faire de bruit, le public bizarrement n'en fait pas non plus. Ainsi, nous étions plongés dans un vrai silence pendant toute la vision du film et j'ai adoré! Le film a eu tant de succès que la suite est déjà en préparation. Je me demande bien ce que ça va donner...
06/07/18 : À la dérive de Baltasar Kormakur. De base, mes cousines et moi devions aller voir les Indestructibles 2 sauf que l'une de nous était en retard. Au final nous sommes donc allées voir À la dérive. C'était pas mal et je me suis laissée bernée mais on n'en ressort pas changé(e) ahah. Sam Claflin n'a que très peu de scènes alors que c'était clairement la seule raison pour laquelle j'ai accepté de voir ce film (parce que Shailene Woodley ce n'est pas vraiment ma tasse de thé pour tout avouer). Cela reste une belle histoire de survie surtout quand on sait que c'est une histoire vraie. 

09/07/18 : Les indestructibles 2 de Brad Bird. Trois jours plus tard nous sommes finalement allées voir Les indestructibles avec mes cousines. Le premier volet fait vraiment partie de nos films préférés, films que nous avons vu ensemble petites et devant lesquels on a rit à s'en rouler par terre. Nous avions donc vraiment VRAIMENT hâte de voir cette suite et retrouver nos chers personnages adorés aux super pouvoirs. Je ne sais pas si c'est parce que je suis fan de l'univers mais je suis sortie pleine de joie et d'euphorie de la salle de cinéma. J'ai trouvé que tout était fidèle à l'esprit du premier, j'ai énormément ri et j'avais un grand sourire aux lèvres pendant toute la vision du film. En deux mots : SUPER BIEN.
11/07/18 : Black book de Paul Verhoeven. Un autre jour où j'étais chez moi et que j'avais envie de regarder un film depuis mon canapé : j'ai choisi ce film là sur Netflix. Pour toutes les personnes qui sont fascinés par la deuxième guerre mondiale, c'est un très bon drame historique à la réalisation maitrisée. Avec un personnage principal féminin qui ne se laisse pas marcher sur les pieds interprété par Carice van Houten (que vous connaissez sûrement en tant que Mélisandre dans Game of Thrones). Les séquences de bals sont génialissimes, il y a une tension de folie et le suspense est à son comble.
12/07/18 : How to talk to girls at parties de John Cameron Mitchell. Je suis une grande fan d'Elle Fanning alors quand j'ai vu qu'elle était dans ce film, je n'ai pas hésité une minute et j'ai vraiment BEAUCOUP aimé. How to talk to girls at parties est un alien, un ovni, un objet cinématographique unique. Tout est extravagant, poussé à l'extrême, sans limite. Il y a une liberté dans la réalisation de Mitchell qui m'a fait un bien fou. J'ai été déroutée et j'ai aimé l'être parce que c'est ce que j'attend d'un film c'est justement ça : être surprise et déconcertée. Cela m'a donné envie d'écouter du punk (alors que c'est TRÈS loin de la musique que j'aime) et d'aller en Angleterre évidemment! Ce que j'ai trouvé très réussi c'est qu'on accepte tout, même si c'est un peu chaotique. 

15/07/18 : Timbuktu de Abderrahmane Sissako. Je vais être honnête avec vous, je n'étais pas allée voir ce film quand il était en salles parce que tout le monde en parlait et que j'ai tendance à fuir les succès. Au final, je l'ai vu et j'ai bien aimé. On peut se demander si le point de vue poétique du réalisateur est le meilleur pour parler d'un tel sujet (le djihad) cependant une fois accepté, on entre totalement dans le film et on se dit qu'il en faudrait davantage comme celui-là. Énorme bon point pour la photographie qui est absolument sublime. Après l'avoir vu, je ne suis pas étonnée de tous les Césars qu'il a reçu.

Étant donné que j'ai vu beaucoup de films au mois de juillet et que je ne veux pas que vous vous endormiez devant cet article j'ai décidé de le couper en deux. Voilà donc pour la première partie! J'espère que mes avis vous ont plu et vous auront donné envie ou non de découvrir les films que j'ai vu. La suite bientôt!

Tuesday, September 18, 2018

Travel | South of Italy - Paestum • Amalfi Coast

Bonjour, bonsoir à tous, j'espère que vous allez bien! Cela fait un mois que je n'ai pas posté d'articles sur le blog puisque j'étais en Italie pendant trois semaines et que je n'avais pas d'ordinateur. J'en ai évidemment profité pour prendre pleins de photos que j'ai partagé sur mon compte instagram tout au long du mois d'août. Je me suis dit qu'un article regroupant toutes mes photos d'Italie pourrait vous intéresser alors le voici, le voilà! 

13/08/18 : La première photo que j'ai prise en Italie n'est pas la plus belle cependant elle est représentative d'un bonheur simple et pourtant bel et bien ABSOLU. En effet, cette part de pizza peut sembler banale mais en réalité il n'y a rien de meilleur! J'étais encore à l'aéroport de Naples et nous venions de sortir de l'avion. Impossible de résister à l'odeur si délicieuse d'une pizza au feu de bois.

16/08/18 : C'est bien connu, les oliviers sont plutôt répandus en Italie. Impossible de ne pas en prendre une photo!

16/08/18 : Une jolie petite rue de Giffoni Valle Piana, où se trouve l'appartement de mes grands-parents et où j'ai donc passé trois semaines.
 16/08/18 : Sûrement ma photo préférée pour les couleurs et la vieille voiture typique. 


16/08/18 : La fille d'une de mes cousines et moi. C'était la première fois que je la rencontrais, elle était super mignonne!

18/08/18 : Nous sommes allés à Paestum avec mon père et mon grand-père parce que c'est à 1h30 en voiture environ d'où nous habitons et surtout c'est une merveille absolue pour les yeux! J'y étais déjà allée il y a quelques années toutefois, impossible de ne pas être épaté(e) devant ces temples grecs datant de 500 ans avant J-C. 










18/08/18 : De base, l'une des raisons pour laquelle nous sommes allés à Paestum était de manger à nouveau une des meilleures pizzas de notre vie avec mon père. En sortant du restaurant, nous nous sommes rendus compte que nous nous étions trompés de pizzeria. Je n'ai d'ailleurs pas pris de photo de la pizza tant nous étions déçus... Ceci est l'entrée que nous avons mangé, une entrée typique en Italie : boconcini (petites mozzarellas au lait de buffle), prosciutto crudo (jambon cru) et rucola (roquette). 


19/08/18 : Le jour d'après nous sommes allés faire un tour à Curti qui est un village à cinq minutes en voiture de chez mon grand-père.






23/08/18 : Comme chaque année, mon père et moi allons à Vietri-sul-mare qui est l'une des villes qui se trouvent sur la côte amalfitaine. Vietri est connue pour sa céramique et en particulier ses assiettes faites à la main ornées de citrons. Impossible de ne pas craquer alors nous achetons toujours une ou deux assiettes. 







23/08/18 : Une de nos traditions est d'aller manger une glace chez le même glacier. Cette année malheureusement nous avons été très déçus... J'ai testé le goût Oréo et en réalité c'était une glace à la vanille hyper sucrée avec seulement quelques petits bouts de gâteaux. Sachant que je déteste la vanille et tout ce qui est très sucré, vous pouvez imaginer mon dégoût. Première fois de ma vie que j'ai jeté la moitié de ma glace à la poubelle (je n'en suis pas fière mais c'était vraiment inmangeable).








23/08/18 : Ensuite nous sommes allés faire un tour à la plage mais nous ne nous sommes pas baignés. En effet, il venait de pleuvoir à verse et la plage avait été désertée (autant des touristes que des transats et parasols). Dans tous les cas, je n'avais pas de maillot de bain et nous devions rentrer...

25/08/18 : Le vendredi soir nous sommes allés manger chez une des nièces de mon grand-père qui a une pizzeria à 5min à pieds de chez nous. Mon grand-père ne voulait pas de la sienne (il en a mangé une seule part) alors c'est moi qui ai dû la manger à sa place (c'était horrible vous ne pouvez pas imaginer ahah). Voilà c'est désormais un fait véridique : je suis un ventre sur pâtes. 

26/08/18 : Nous sommes retournés sur la côte amalfitaine avec mon père mais cette fois-ci pour aller manger une glace à Amalfi. Là aussi, nous avons été déçus par notre glace. Je crois que ce n'était définitivement pas notre année haha. Sur cette photo, je me trouve devant le dôme de la ville. 









27/08/18 : Nous sommes aussi allés faire un tour à Salerne, ville de naissance de mon père. Nous y allons toujours pour acheter des dvds à la Fertrinelli (l'équivalent de la Fnac) et manger une des meilleures pizza du monde et des crocchè di patate (croquettes de pomme de terre) dans un tout petit endroit qui a pour nom Sabatino, même endroit où se rendait mon papa quand il était encore lycéen! C'est une adresse incontournable si vous allez un jour à Salerne et où je vous ordonne d'aller si vous voulez vous régaler!






02/09/18 : Pour notre dernier jour en Italie, mon père et moi sommes allés faire un tour à Sieti, un autre village voisin d'où vit mon grand-père.



J'espère que les photos et petites anecdotes de cet article vous ont plu. Je vous retrouve demain avec un article cinéma que je vais commencer à écrire maintenant ahah. Je vous embrasse et vous souhaite une bonne journée!

09 10