Wednesday, June 14, 2017

Cinema | April and May 2017 (Part One)

Bonjour, bonsoir à tous! J'espère que vous allez bien.

Comme j'étais en tournage presque tout le mois d'avril je n'ai pas pu aller beaucoup au cinéma j'ai donc décidé de regrouper en un article de deux parties (donc deux articles en fait) mon avis sur les films que j'ai vu au mois d'avril et au mois de mai au cinéma et chez moi notamment. 


03/04 : Fantastic Birthday de Rosemary Myers. Une chouette petite comédie indépendante qui nous vient tout droit d'Australie. Plein de rêverie (le titre original est Girl Asleep), de féérie et d'humour décalé. C'est frais et mignon. Une sorte de mélange entre un film de Wes Anderson (en moins bien) et le film The Nice Guys pour son ambiance 70's. Petit coup de coeur pour Fantastic Birthday 



04/04 : L'impossible Monsieur Bébé de Howard Hawks. Une comédie superbement écrite avec des situations totalement absurdes vraiment drôles. Des quiproquos à n'en plus finir et deux acteurs exceptionnels. Un film à voir en absolument toute situation!


04/04 : Twin Peaks : Fire walk with me de David Lynch. Je suis une grande GRANDE fan de Lynch. Pour moi, Twin Peaks est LA meilleure série de tout les temps. Il me fallait donc voir le film. Et je dois dire que malgré le fait que j'ai aimé, je ne comprends pas comment on peut le regarder sans avoir vu la série avant. 1. Ça spoile absolument tout 2. Impossible de savoir qui est qui donc impossible de s'attacher vraiment aux personnages. Après peut-être que je me trompe et que des personnes ont vu le film sans voir la série et qu'ils ont adoré mais dans tous les cas c'est absurde parce que si on a aimé le film on doit voir la série. Enfin bref, tout ça pour dire que c'est plutôt cool.


07/04 : La belle et la bête de Bill Condon. LE feel good movie du mois. Dreamgirls, du même réalisateur, est un de mes films préférés et je dois dire qu'encore une fois j'ai été charmée par la nouvelle comédie musicale de Monsieur Condon. Je n'ai (encore à ce jour) jamais vu le dessin animé la Belle et la Bête de Disney. Je connaissais l'histoire et les chansons m'étaient familières mais je ne l'ai jamais regardé (ça ne saurait tardé). J'ai tout simplement adoré! Je suis allée le voir un vendredi après-midi. J'avais rendez-vous au cinéma avec ma mère qui venait directement du travail. Je me suis installée dans la salle en l'attendant mais elle n'arrivait pas. Les pubs, les bandes annonces étaient finies et aucun signe de ma maman chérie. Le film commence et je la vois apparaitre. Elle n'a pas pu s'asseoir à côté de moi alors nous nous sommes juste fait un petit coucou de loin. A la fin du film, nous avons descendu les escaliers chacune de notre côté et en bas des marches nous nous sommes regardées un instant, puis nous avons marché l'une vers l'autre. On aurait vraiment dit une scène de film c'était à mourir de rire (comme si tout se passait au ralenti vous savez?). Nous étions à la fois très émues (parce que la magie du cinéma c'est ça) et toute en joie. Nous nous sommes lancées dans une discussion sur à quel point c'était un film merveilleux. Nous avons chanté à tue-tête sur le chemin pour rentrer chez nous à nous en faire exploser les cordes vocales. Bref, un plaisir!


09/04 : Salomé de William Dieterle. Je ne sais pas si je l'ai déjà mentionné sur le blog mais je suis actuellement en train d'écrire mon mémoire de fin d'études et il porte sur Rita Hayworth. Je regarde donc petit à petit tous les films dans lesquels elle a joué (la liste est longue). Salomé est sûrement un des films les plus kitsch que j'ai vu de ma vie mais je dois dire que le charme opère. Rita est à tombée par terre. Rien que pour voir la scène de danse des sept voiles, le film est à voir. Un peplum kitchissime donc mais une petite perle.


02/05 : Les gardiens de la galaxie Vol.2 de James Gunn. Groot est mignon, très mignon. Quand il danse, on a juste envie d'en avoir un rien que pour nous (j'ai trouvé cependant que la séquence d'introduction était beaucoup trop longue). Les chansons sont cool (même si j'avoue que j'en connaissais beaucoup contrairement au premier volume). L'humour n'était pas mal non plus (là aussi j'ai moins ri que lorsque j'ai visionné le premier film). Par contre pour ce qui est du scénario, je ne suis pas du tout convaincue. Le film n'est pas désagréable à regarder (au contraire) mais j'avoue en être sortie plutôt indifférente... Dommage.


10/05 : La blonde ou la rousse de George Sidney. Dans le cadre d'un cycle consacré au glamour, le Forum des images des Halles a diffusé ce film. J'ai donc eu la chance de le voir au cinéma! C'est une comédie fort sympathique, très fraiche. Ce n'est pas un film mémorable mais il y a de très jolies performances musicales et de beaux costumes. 

13/05 : Gilda de Charles Vidor. C'est le film qui a fait de Rita Hayworth un véritable sex-symbol et effectivement dès sa première apparition on tombe sous le charme tel un marin attiré par une sirène. Un film noir comme on les aime avec un triangle amoureux, une femme fatale, de l'amour, de la haine, des manigances, des scènes mythiques. Le détail qui m'a plu : une fin heureuse! (J'adore les happy endings). 


15/05 : Django d'Etienne Comar. J'étais curieuse de voir ce film parce que j'aime énormément la musique de Django Reinhardt que j'avais découvert il y a des années de cela. Avant le film je ne connaissais absolument pas sa vie, et sûrement pas qu'il avait joué pour le plaisir des nazis. C'est sur cet épisode méconnu que le réalisateur a décidé de consacrer son film. Il y a quelques jolies scènes, la mise en scène, les costumes, les décors et la lumière sont biens aussi. Pas grand chose à dire vraiment... Je n'ai ni adoré, ni détesté. 


15/05 : A voix haute - La force de la parole de Ladj Ly et Stéphane de Freitas. J'avais entendu parlé de ce documentaire et je me souviens que la première fois que j'avais vu la bande annonce au cinéma je m'étais dit qu'il fallait que j'aille le voir. Ce documentaire traite du concours Eloquentia qui a lieu chaque année en Seine Saint -Denis. On suit le parcours de plusieurs des participants et toutes les étapes du concours, de la préparation jusqu'à la finale. Le sujet est super intéressant et j'en suis ressortie vraiment émue. Petit bémol : en terme d'image cela reste très moyen (des différences de qualité d'images sûrement parce qu'ils ont dû utiliser différents types de caméras) et des plans flous; ce qui est fort dommage. A voir absolument cependant parce qu'en terme d'émotion c'est très fort!



16/05 : L'opéra de Jean-Stéphane Bron. Un autre documentaire mais qui cette fois portait sur les deux opéras de Paris (Bastille et Garnier). Comme A voix haute, on suit la vie de plusieurs personnes différentes cependant la majeure différence c'est que les images sont absolument magnifiques. On sent que tout est maitrisé comme un ballet parfaitement exécuté. Toutefois, où est l'émotion? Celle qu'on ressent quand on va à l'opéra, un spectacle ou une représentation? Je ne dis pas qu'il n'y a pas de sentiment dans ce documentaire mais on reste quand même très en dehors alors que justement, tout le but du film c'est qu'il est censé nous montrer les coulisses de ce monde et nous y faire entrer. Ce qui d'ordinaire semble inaccessible pour tout un chacun, le reste. Tout est en façade et même si les images mêlées à la musique sont d'une beauté incroyable, il est difficile de s'attacher aux protagonistes. J'ai tout de même beaucoup aimé mais je reste sur ma fin...


16/05 : Alien : Covenant de Ridley Scott. J'avoue repousser le moment où je dois écrire la critique de ce film. En tant que fan de la sage Alien, l'univers me plait évidemment et cela me fait toujours plaisir de revoir des petits aliens faire leur apparition (il y en a pleins de différents en plus dans ce dernier film). Mais où est le scénario (on devine comment ça va se finir très tôt), où sont les acteurs (personne n'arrive à la cheville de Sigourney Weaver)? Je ne comprends vraiment pas comment il est possible de mettre autant d'argent dans un projet pour en faire au final rien. Je ne suis même pas déçue, je suis blasée de ces suites qui ne servent qu'à faire de l'argent...

Bonne journée/soirée à tous, n'hésitez pas à partager vos coups coeur ou vos coups de gueule cinéma du mois dans les commentaires. Merci d'avoir prit le temps de me lire!

No comments:

Post a Comment

09 10