Tuesday, February 28, 2017

Cinema | January 2017

Bonjour, bonsoir à tous! C'est en ce dernier jour du mois de février que je partage avec vous les films que j'ai vu au mois de janvier (17 en tout, d'où le temps que j'ai mis à écrire l'article et la date un peu tardive à laquelle je le publie).

03/01 : Cigarettes et chocolat chaud de Sophie Reine est un premier film plutôt mignon. J'ai trouvé l'univers plutôt réussi (décors, costumes) et les relations entre les personnages plutôt convaincantes. Quand je qualifie le film de "mignon" c'est à la fois positif parce qu'il m'a fait sourire et que j'ai passé un assez bon moment en le regardant mais c'est aussi un peu négatif puisqu'au final j'en garde le souvenir d'une histoire un peu niaise... Il y a aussi malheureusement un élément qui m'a complètement sortie du film c'est à partir du moment où on découvre que la fille ainée est atteinte de la maladie Gilles de la tourette (je trouve l'interprétation de l'actrice hyper exagérée et grossière et cela m'a vraiment dérangé). Sinon, pour la petite anecdote, Sophie Reine est d'abord monteuse avant d'être réalisatrice et elle a d'ailleurs gagné un César en 2009 pour le film Le premier jour du reste de ta vie de Rémi Bezançon, qui est un film que j'avais beaucoup apprécié!





03/01 : Beauté cachée de David Frankel (il a réalisé Le diable s'habille en Prada). Je me souviens qu'en voyant l'affiche du film dans le métro je me suis demandée si le casting impressionnant n'était pas une ruse pour cacher la pauvreté scénaristique d'une petite comédie dramatique américaine de fin d'année. Je sortais de Cigarettes et chocolat chaud avec l'envie de voir un autre film et comme j'étais en vacances j'en ai profité. Je dois dire que j'ai été surprise par le mélange d'efficacité (scénario typique américain qui suit une ligne directrice très précise) et d'émotion. Moi qui me plaint souvent qu'aujourd'hui les films qui sortent en salles manquent de ce qui est la base du cinéma c'est-à-dire l'émotion; j'ai été touchée par la "beauté cachée" de Beauté cachée (désolée pour le jeu de mots pourri). 


06/01 : Le fondateur de John Lee Hancock. Biopic que j'ai trouvé assez réussi puisque j'ai appris des informations que je ne savais pas. C'est un film qui peut aussi bien être vu par des fans de Mcdonalds ou des gens qui n'y ont jamais mis les pieds (je pense que c'en est même plus intéressant). Par contre, il n'y a rien à faire : je trouve Michael Keaton hyper antipathique et son rôle dans le film n'a pas aidé à ce que je l'apprécie davantage... Je conseille d'avoir mangé Mcdo avant, pendant ou après la vision du film.


10/01 : Quelques minutes après minuit de Juan Antonio Bayona. Surement l'un des meilleurs film s que j'ai vu au mois de décembre. Le scénario est superbement écrit, d'une intelligence incroyable et les acteurs sont merveilleux. C'est un film qui s'adresse aussi bien aux enfants qu'aux adultes. À voir et à revoir tant il fait réfléchir à la vie et à ses épreuves. Coup de coeur!


11/01 : Ballerina de Éric Summer et Éric Warin : Quand Sybille se rend au cinéma et qu'à l'heure où elle s'y trouve il n'y a que ce film qui passe. Voilà la raison pour laquelle je suis allée voir ce film. Est-ce que j'avais pensé deux minutes qu'on était un mercredi après-midi et que la salle serait pleine d'enfants bruyants? (Attention! J'aime les enfants juste... pas au cinéma). Le film est sympathique mais la bande sonore est INSUPPORTABLE. J'imagine qu'ils ont voulu apporté un peu de "jeunesse" et d'actualité avec des morceaux récents pop cependant cela dessert plus le film qu'autre chose. Dommage!


11/01 : Your name de Makoto Shinkai. Comme j'avais vu Ballerina juste avant, je me suis dit que j'allais continué ma journée en allant voir un autre film d'animation. Et cela n'avait rien à voir! Au bout des cinq premières minutes je n'étais vraiment pas convaincue et j'ai failli sortir de la salle (je ne le fais jamais mais il m'arrive d'y penser parfois), je suis tout de même restée assise dans mon siège, curieuse de voir la suite. Si j'ai pris peur c'est parce que le film commence par une sorte de montage/clip avec une chanson pop-rock japonaise assourdissante assez redoutable à mon goût (si vous regardez la bande annonce vous pourrez comprendre de quoi je parle). Le scénario a un plutôt bon potentiel (il y a beaucoup d'humour aussi et c'est très appréciable) malheureusement il n'arrive pas à tenir ses promesses jusqu'à la fin du film, que j'ai trouvé décevante (cela part un peu trop loin et on se perd alors que cela aurait pu être moins compliqué et tout aussi bien). Mon avis est donc mitigé... 



12/01 : Ouvert la nuit d'Édouard Baer. Je suis une très grande fan d'Édouard Baer (je suis totalement amoureuse de sa voix pour tout vous avouer), j'étais donc obligée d'aller voir son dernier film. Je ne m'attendais à rien et j'ai été TRÈS agréablement surprise. J'ai rit, je ne suis pas ennuyée une seconde, j'ai trouvé les acteurs bons, la mise en scène convaincante. Bref, un bon film français à voir!





14/01 : Demain tout commence d'Hugo Gélin : Contrairement à Ouvert la nuit, ce film est le pourquoi on dit des films français qu'ils sont ratés. Un scénario qui commence super bien : drôle, joyeux, coloré avec une musique qui est plutôt cool et une alchimie entre Omar Sy et Gloria Colston (qui joue sa fille) géniale. Pour ce qui est des décors ça déchire aussi et les costumes sont vraiment sympa et puis tout dérape et ça s'empire au fur et à mesure et ça n'en finit plus! POURQUOI TOUT GACHER? Je suis sortie énervée de ce film puisqu'il cherche à être autre chose (une comédie familiale) que ce qu'il est vraiment (un drame pathétique). Coup de gueule!


17/01 : Passengers de Morten Tyldum. Pas exceptionnel mais franchement pas désagréable à regarder. Les décors sont vraiment réussis mais je n'en dirais pas autant pour les costumes (l'over-sexualisation de Jennifer Lawrence commence vraiment à m'énerver : qui a dit qu'elle avait besoin de décolleté et de talons aiguilles pour être sexy?). Ce film est loin d'être essentiel à votre vie mais si vous ne savez absolument pas quoi regarder, pourquoi pas?


18/01 : Neruda de Pablo Larrain. Je n'ai pas compris ce film. C'est un mystère total. Faut-il le résoudre ou non? J'ai cessé de me poser la question. Il ne s'agit pas d'un biopic sur le poète Neruda mais d'une histoire inventée à partir de sa vie. L'ensemble est déconcertant.


19/01 : Live by night de Ben Affleck. Si vous aimez les gangsters, je vous conseille vivement de voir la série Boardwalk Empire plutôt que ce film. Live by night n'est pas mauvais, ni raté. Il est juste (c'est horrible ce que je vais écrire...) inutile. C'est long et ça ne va nul part. On en ressort fatigué(e) et déçu(e) et on l'a de suite oublié. Je trouve cette affiche très jolie par contre (ça c'est la fille qui essaye de se rattraper qui écrit ^^).


20/01 : Born to be blue de Robert Budreau. Chet Baker c'est mon amour, mon chouchou, mon coup de coeur absolu. Chet Baker c'est un instrument (la trompette) mais c'est aussi une voix (celle qui vous murmure aux oreilles et entre au plus profond de vous pour ne plus jamais vous quittez). Une fois que je l'ai découvert (il y a bien 8 ans je pense déjà), j'ai tout de suite été subjuguée, émerveillée, charmée... Chet Baker c'est un poète, un personnage unique, une âme en peine qu'on a envie de sauver. Ce film m'a énormément touché et j'en suis sortie totalement chamboulée (je suis restée toute la soirée dans mon lit après l'avoir vu). Mes larmes ont coulé à maintes reprises au cours du film et j'étais à la fois bouleversée et heureuse d'être assise dans cette petite salle de cinéma. Le film n'est pas un chef d'oeuvre cependant je trouve que le réalisateur a réussi à capturer l'essence de l'artiste. Comme Neruda, ce n'est pas un biopic mais un récit inventé à partir d'une anecdote. Peut être que je ne suis pas très objective parce que la musique de Chet Baker me touche plus que tout... Ethan Hawke était en tout cas, selon moi, le seul acteur envisageable pour l'interpréter et sa mission est réussie (d'autant plus que c'est lui qui chante et que, malgré mon amour pour Chet Baker, je n'ai pas trouvé cela regrettable, au contraire).

21/01 : Lumière l'aventure commence de Thierry Frémaux. Quel magnifique objet cinématographique! Un film que je recommande chaleureusement. À voir, à voir, à voir! C'est merveilleux comme c'est bien construit et ce qu'on apprend d'informations intéressantes. On en ressort le sourire aux lèvres et l'envie de tourner un film. Qu'est-ce que vous attendez pour vous y rendre?



21/01 : La la land de Damien Chazelle. Ah il aura bien fait parlé de lui ce film! Et c'est justement ça le petit hic. Est-ce que la publicité n'est-elle pas un poison? Étant une immense fan de comédies musicales je ne pouvais être que déçue... Est-ce injuste de le comparer aux autres chefs d'oeuvre du genre? Peut être. Peut-être aussi que j'avais trop d'attente parce que le film m'a été vendu comme LE film. J'ai patienté pendant des mois, je n'ai pas regardé la bande annonce, rien! Et quand je l'ai enfin vu je me suis dit : tout ça pour ça? J'en ai beaucoup parlé avec toutes les personnes qui m'entourent (et qui l'ont d'ailleurs presque tous adoré) et je peux vous dire que c'est vraiment difficile pour moi de ne pas l'avoir ADORÉ aussi. J'ai aimé le film. Je l'ai même vu deux fois (sur ce point, j'aimerais juste préciser que je suis allée le voir une seconde fois pour une raison simple : je voulais vérifier que le film n'était pas flou parce que la première fois que je l'ai vu il l'était et j'avais même cru avoir perdue la vue). Est-ce qu'on peut en parler d'ailleurs de ça? Un film qui est quasiment ENTIEREMENT flou?! Heureusement qu'il n'a pas gagné l'Oscar du meilleur film ça aurait été injuste (j'étais pour Manchester by the sea personnellement). Enfin vous me direz, il a quand même gagné la meilleure photographie et ce qui est regrettable (et Silence alors? Une seule nomination aux Oscars et Rodrigo Prieto ne l'a même pas remporté). En tout cas, c'est un film qui fait parler de lui comme je disais au début de ce long paragraphe. Le vrai point positif c'est la bande originale (que j'ai écouté en boucle et en boucle et qui, selon moi, sauve le film). Tout ce qui est des décors, costumes, mise en scène : je n'ai vraiment pas accrochée du tout. Alors oui, je me fais sûrement une idée trop idéaliste de ce qu'une comédie devrait être et peut-être que je suis un Sebastian (le personnage joué par Ryan Gosling) qui se plait dans le passé et ne veut pas voir les choses évoluer. Laissez moi fantasmer devant Chantons sous la pluie parce que ça, c'est un bon film!


22/01 : Dalida de Lisa Azuelos. Comme avec Chet Baker, c'est une belle et encore plus longue "histoire" que je partage avec la chanteuse. Dalida c'est toute mon enfance et c'est aussi la principale source des souvenirs que j'ai avec ma grand-mère. Dès que j'entends la voix de Dalida avec son accent italien, je souris et suis émue! J'avais déjà vu un autre biopic à la télévision, il y a des années (réalisé par Joyce Bunuel avec Sabrina Ferilli) alors je connaissais déjà un peu sa vie. Je pense que pour les fans, le film n'apporte pas grand chose cependant l'interprétation de Sveva Alviti est absolument incroyable! La construction du film est très particulière et je ne pense pas que cela soit non plus une grande réussite (en particulier si on ne connait pas du tout l'artiste)...


25/01 : Nocturnal Animals de Tom Ford. Le premier film de Tom Ford (A single man) est l'un de mes films préférés. C'est l'un des films qui m'a convaincu que le cinéma était l'art qui me touchait le plus : l'histoire est parfaitement racontée, la photographie est sublime, les acteurs sont exceptionnels, les décors et costumes splendides, la musique magnifique... Autant vous dire que j'étais très excitée à l'idée de voir le nouveau bébé de Tom Ford. Je m'étais empêchée de voir la bande annonce, je ne savais même pas quels acteurs précisément jouaient dedans ni même de quoi cela parlait. Dès le premier plan, j'étais émerveillée par la beauté du cadrage et de ce qui était filmé et j'ai pensé "Quel génie cet homme". Malheureusement, je dois avouer que Nocturnal Animals m'a beaucoup moins touchée que A single man. L'histoire ne m'a pas vraiment convaincue et je suis restée perplexe en sortant de la salle. Tous les costumes, décors sont somptueux (la façon dont il a de mettre en valeur Amy Adams est épatante : je l'ai trouvé remarquablement belle dans le film) et tous les acteurs sont fantastiques!


25/01 : Belle dormant de Ado Arrietta. Quel étrange objet que ce film! Je suis allée le voir en sortant de Nocturnal Animals et je dois avouer qu'il m'a autant intrigué. Pour être vraiment honnête avec vous je dois dire que je me suis un peu ennuyée en le voyant (parce que et SURTOUT parce que je déteste l'histoire de la Belle au bois dormant). Pourquoi diable suis-je allée voir ce film alors? Et bien parce qu'il avait l'air original et que j'aime découvrir des films différents. Et en effet, celui là est unique en son genre. Si vous aimez les contes burlesques vous serez ravis! Dans tous les cas, si quelques petits détails m'ont déplu, je dirais que j'ai bien aimé ce film et qu'il contenait des trouvailles très intéressantes!




30/01 : 20st Century Women de Mike Mills. Un ENORME coup de coeur! Le film sort demain en salles et j'ai eu la chance de le voir en avant-première en présence d'Annette Bening un mois avant. J'avais beaucoup aimé Beginners avec Ewan McGregor et Mélanie Laurent du même réalisateur et une fois de plus, j'ai été conquise! C'est comme si j'avais été transpercée droit dans le coeur par ce film. Le discours est actuel, essentiel, juste. Il devrait être vu par tous histoire qu'on ouvre un peu les yeux sur le monde d'aujourd'hui. Oui c'est un film féministe mais c'est ESSENTIELLEMENT un film qui s'adresse aux hommes : à ceux qui veulent qu'on soit tous égaux et qu'on vive tous dans le respect des uns et des autres. Les personnages sont tous attachants, le scénario est intelligent, plein d'humour et d'émotion... A VOIRRRRRRRRRR!!!

Voici donc pour tous les films que j'ai vu au mois de janvier. L'article est un peu long mais j'espère qu'il vous aura plu. Je vous embrasse et vous dit à bientôt avec un article mode!


Et vous, qu'avez-vous vu récemment? 


2 comments:

  1. Sacré article que j'avais hâte de lire, après notre longue discussion sur le cinéma ! :D C'est toujours aussi intéressant de te lire, et encore une fois cela me donne envie de découvrir certains films comme Lumière !, 20st Century Women ou les films de Tom Ford, que je connais pas.
    Je suis maintenant impatiente de découvrir tes nouveaux looks ;) ♥

    ReplyDelete
    Replies
    1. Très bon choix comme toujours! J'ai hâte de savoir ce que tu en auras pensé :)

      Delete

09 10