Monday, July 20, 2015

Travel Diary : Ireland - Day 9 (Ring Of Kerry, Killarney)


Pour cette neuvième journée en Irlande, nous avons fait le Ring of Kerry, sommes allées au château de Ballycarbery et avons visité la Muckross House à Killarney. Pour en savoir plus, je vous invite à lire la suite...

Pour lire les articles précédents, cliquer sur les liens qui suivent :
Jour 1 - Jour 2 - Jour 3 - Jour 4 - Jour 5 - Jour 6 - Jour 7 - Jour 8




Le Ring of Kerry est l'une des plus populaires péninsules irlandaises (contrairement à celle de Beara donc je vous parlais dans mon article précédent). Nous sommes parties de Kenmare (là où nous avons dormi deux nuits) et avons fait le tour dans le sens des aiguilles d'une montre. 

Dans cet article il y aura donc beaucoup de photos que j'ai prise sur la route et dont je ne saurais vous dire où je les ai capturé exactement...



Nous avons fait plusieurs arrêts (au moins une vingtaine). Sur la photo juste au dessus, je ne sais pas où je suis mais en tout cas il y avait beaucoup de vent! 



Pareil pour ces photos juste au dessus, je me trouve au bord de la route, je ne sais où et il y avait un vent monstreux.



Ci dessus, des cyclistes qui m'ont fait de la peine (oui parce qu'il y a beaucoup de gens qui font la péninsule à vélo, moi je dis : chacun son délire!).

O'Carrolls Cove

Tout d'un coup, après un virage (un des nombreux) nous sommes tombées sur cette plage au sable fin et à la mer turquoise (photos juste au dessus). Je ne finirais jamais d'être étonnée par ce qu'offre l'Irlande! (c'était aussi, l'endroit où toutes les caravanes s'arrêtaient apparemment).






Je continue de prendre en photo les panneaux... Celui là est très irlandais!




Ensuite, nous avons roulé jusqu'à Waterville (540 habitants) qui est une station balnéaire au fond de la baie de Ballinskelligs. Pour les fans de Charlie Chaplin, il y a une statue de lui sur la promenade et aussi une collection de photos que le patron de l'hôtel Butler Arms a constitué lorsque la famille Chaplin y vint en vacances dans les années 1960.


A droite, un homme (qui n'avait pas bu que de l'eau) et "chantait" très faux.

Après Waterville, nous sommes passées par Cahersiveen (2000 habitants), une petite bourgade au pied des Iveragh Mountains et nous avons fait une petite escale au château de Ballycarbery.  

Le château de Ballycarbery. 


Ce château est totalement abandonné et on y accède en passant par une barrière où l'on passe à peine. L'endroit est quand même à voir si vous avez un peu de temps devant vous. 



Là encore il y avait énormément de vent malgré le magnifique soleil. 




Et puis, à quelques mètres du château il y avait une petite plage...





Après cet arrêt, nous avons continué notre route vers Killorglin (2100 habitants). Le village est connu pour la Puck Fair (de an Puca, "bouc" en gaélique) qui accompagne la foire aux bestiaux. Lors de cette célébration, on couronne un bouc qu'on hisse sur une estrade et qui, pendant trois jours est nourri et abreuvé. Cette fête se passe mi-août. Je n'ai pas de photos du village malheureusement parce que nous y sommes juste passées sans nous arrêter...

Voici d'autres photos prises sur le chemin :





Et enfin, nous sommes allées jusqu'à Killarney qui, selon les guides est LA destination. C'est aussi là où ont commencé une suite de mésaventures...

Nous sommes arrivées à Killarney à 15 heures (très heureuses puisque nous étions en avance sur notre programme). Le temps de trouver un endroit pour nous garer il était 16 heures. Pourquoi autant de temps? 1. Parce qu'il y avait des embouteillages monstre. 2. Parce que, je ne vous l'ai encore jamais dit mais, les indications en Irlande sont particulières c'est-à-dire qu'elles sont presque inexistantes, il n'est donc pas très pratique de trouver un endroit. 3. Nous avions déjà fait beaucoup de route et la fatigue n'a pas aidé...

Au final, après nous être garées (là où nous croyions alors être le plus près possible) nous sommes arrivées là où nous voulions : la Muckross House et ses jardins qui se trouvent au coeur du Killarney National Park.


Pour arriver à la Muckross House nous avons emprunté un chemin en pleine nature (nous n'avions pas du tout les chaussures appropriées et il y toujours beaucoup de vent). La "ballade" était de plus d'un kilomètre (ce n'est pas beaucoup mais après le début de notre journée c'était assez fatiguant).

La Muckross House. 

Il devait être environ 17h quand nous avons fait la visite de la maison. La visite dure une heure et elle est obligatoirement guidée donc on ne pouvait ni être libres de rester le temps qu'on voulait ni faire de photos. 

Sachant que la visite est payante et que la maison est d'une horreur absolue (sauf la chambre des enfants et la cuisine) c'est malheureux. Je n'aime pas dire du mal des lieux/gens, de tout en général mais là vraiment, je suis obligée de faire un coup de gueule. La maison qui, de l'extérieur est magnifique, a été entièrement rénovée à l'intérieur. Alors oui pour la rénovation parce que sinon les murs s'écrouleraient mais là, c'était carrément neuf! Aucun charme donc à voir des fausses peintures murales, des faux tapis, des faux tout en fait. J'avais envie de pleurer vraiment, un désastre total. Enorme déception donc pour cette maison... 


Un petit lapin tout mignon!

La maison vue d'un autre côté.


J'avais froid comme vous pouvez le voir à ma magnifique grimace ci dessus.


Les jardins par contre étaient très beaux (et gratuits ahah).


Et les mésaventures étaient loin d'être finies! Comme rien n'est bien indiqué, nous nous sommes en quelque sorte perdues sur le chemin du retour. Je dis en quelque sorte parce que nous avons juste marché deux kilomètres de plus. Il a donc fallu, rebrousser chemin et marcher ces mêmes deux kilomètres dans l'autre sens sauf que cette fois-ci, nous étions au bord de la route et non plus dans le parc. C'était vraiment un moment inoubliable! (vous sentez le sarcasme j'espère).

Un panneau très étrange que j'ai vu à plusieurs reprises (et dont je ne connais pas l'exacte signification, si vous avez une idée n'hésitez pas à la partager!).

Bon après ces kilomètres de marche, nous avons repris la route direction Dingle. Autant vous dire qu'on était plus qu'exténuées (surtout ma pauvre maman qui a dû conduire pendant encore deux heures). 

Sur le chemin nous avons eu le droit à de merveilleux paysages et des nuages assez magiques! (je suis fan des nuages je ne sais pas vous...)


Heureusement pour nous, quand nous sommes arrivées à The Lighthouse B&B de Dingle, nous avons été accueillies comme des reines par Denis, le propriétaire : un Irlandais des plus sympathiques et chaleureux qui nous a redonné le sourire!

Si j'ai un "mantra" à partager avec vous ce serait donc de ne jamais se laisser abattre et toujours rebondir malgré des péripéties inattendues. On ne sait jamais ce qui nous attend au bout du chemin!

Voici donc pour cette neuvième journée. J'espère que l'article vous a plu!

Des bises,
Sybille.

No comments:

Post a Comment

09 10