Wednesday, July 29, 2015

Travel Diary : Ireland - Day 13 (Clifden, Kylemore Abbey)


Aujourd'hui au programme: la visite d'une petite ville appelée Clifden et de Kylemore Abbey...  

Pour lire les articles précédents, cliquer sur les liens qui suivent :
Jour 1 - Jour 2 - Jour 3 - Jour 4 - Jour 5 - Jour 6 


Ce matin là, nous sommes allées faire un tour à Clifden, une petite ville de 2600 habitants qui se trouve à 1h20 de voiture de Galway (là où nous dormions). 

Petite anecdote sur Clifden : En 1919, huit ans avant que Charles Lindberg, les aviateurs Alcock et Brown furent les premiers à traverser l'Atlantique. Le vol était assez désastreux puisqu'il y a eu de nombreux problèmes (moteur, brouillard, fuites de gasoil...) Mais Brown sorti plusieurs fois sur les ailes pour enlever la glace (ça c'est un homme qui a du courage!) et Alcock était un très bon pilote. En tout ils parcoururent 3500km en seize heures, à une vitesse moyenne de 190 km/h. L'histoire n'a malheureusement pas retenue leur nom mais Clifden et ses habitants eux, si (plusieurs bars/restaurants portent leur nom). 

Je n'ai pas pris beaucoup de photos de la ville... En voici trois : 

Comment faire la pub de votre magasin de vélos? Voici la solution!

Un cochon qui a la classe (ou pas...)

Après être rentrées dans plusieurs boutiques, avoir acheté quelques petites bricoles et avoir bu un thé au Cullen's, nous avons repris la voiture. Nous avons emprunté la Sky road, qui est une route à l'ouest de Clifden. Le soleil était de la partie alors nous n'avons pas hésité à nous arrêté sur la route à plusieurs reprises pour prendre quelques photos...





Une photo pour vous montrer ce que j'avais à mes pieds pendant tout le voyage :
les trois guide, mon sac avec mon appareil photo et la carte d'Irlande évidemment!

Puis nous nous sommes rendues à la Kylemore Abbey qui est un ancien château reconverti en une abbaye. Il est considéré comme le lieu le plus prestigieux du Connemara. 


Le château date du XIXème siècle (il a été édifié par Mitchell Henry, un négociant drapier anglais, pour sa femme irlandaise). Au début du XXème siècle, il fut racheté par des bénédictines de l'abbaye d'Ypres. 


La visite de l'intérieur de l'abbaye était libre (c'est-à-dire sans guide). Seules quelques pièces pouvaient être visitées et horreur encore une fois, tout avait été refait. Il restait du mobilier et des objets anciens mais les façades murales étaient totalement repeintes, ce qui faisait très "faux" et qui gâchait le charme de la vieille demeure (même problème que la Killarney House, en un peu moins affreux tout de même).


Les murs repeints d'un peu plus près (alors comprenez moi bien, je ne dis pas 
que c'est laid, je dis juste que ce n'est pas authentique et donc moins charmant).


Jusqu'en 2010, l'abbaye a aussi servie de collège privé de jeunes filles : la International Benedictine School (photo juste au dessus d'un mannequin représentant une étudiante dans la salle d'exposition au rez-de-chaussée de l'abbaye).

Détail de l'extérieur.


Ce qu'il faut savoir sinon c'est que le site est environné de lacs, de montagnes et de cascades. Ce qui est une vue plutôt remarquable! (au moins cela n'a pas été modifié/trafiquoté/ruiné par les hommes...)


Petite église néogothique.




A l'intérieur de l'église, il y avait une harpiste du nom de Lynn Saoirse, qui expliquait à un couple comment fonctionnait une harpe. Nous avons donc attendues un peu pour voir si elle allait joué quelque chose et puis rien... (comme quand nous étions allées à la St Patrick's Cathedral à Dublin). 

J'ai pris trois photos d'elle et elle fermait les yeux sur toutes mais la voici!

Puis nous avons marché (un peu moins de deux kilomètres) jusqu'au Victorian Walled Garden. Il y avait une navette pour nous y rendre mais nous avons préféré user de nos jambes. 

Sur le chemin j'ai pris quelques photos : 



Le jardin fut créé en 1867 par le propriétaire du château mais a été restauré depuis. Il y a une serre, un potager, beaucoup de fleurs (ce qui est normal dans un jardin) et un jardin botanique.





La maison du jardinier.

Quelques fleurs...

(Juste pour info : je n'ai pas arraché la fleur, elle était par terre).




Un arbre splendide!

Des moutons en corde ahah! 

Mon avis sur Kylemore Abbey n'est pas tout à fait positif. En effet, je trouve que l'entrée est assez chère: 13 euros pour les adultes, 9 euros pour les étudiants (j'ai vu entre temps que si l'on achète ses billets sur internet il y a une réduction de 10%) et le château est magnifique de loin mais moins de près si je peux dire ça comme ça! Les jardins sont très beaux, bien que la roseraie soit très décevante et que nous en avons vu de plus merveilleux comme ceux de la Bantry House... Le bon point c'est qu'il y a plusieurs tables où l'on peut faire un pique-nique alors s'il fait beau, c'est un lieu agréable pour manger dehors (mais pourquoi payer pour être dehors?). Bref, vous l'aurez compris, je suis un peu déçue.

Après cela nous sommes allées au Connemara National Park. Une fois arrivées là bas, nous avons eu une flemme monumentale de sortir de la voiture (il était déjà 18h), alors nous sommes reparties et sommes rentrées à Galway. Sur le chemin du retour, j'ai pu lire dans le Routard que la visite de ce parc consiste en une randonnée des plus fatigantes (en moyenne sept heures de marche). Toutes les routes sont bombées, étriquées, encombrées de niches à moutons et le sol du Connemara est comparable à une éponge, "un gruyère dont chaque trou constitue un piège" comme est écrit dans le guide. Nous étions donc soulagées de se dire que, même avec toute la volonté du monde, le park du Connemara n'était pas un endroit pour nous.

Sur ces derniers longs paragraphes je vous dis à plus tard.
J'espère (comme tous les jours) que l'article vous a plu! 

Des bises, 
Sybille.

No comments:

Post a Comment

09 10