Tuesday, February 3, 2015

Going Out : Niki de Saint Phalle Exhibition



Hier je suis allée à l'exposition sur Niki de Saint Phalle au Grand Palais...

Yesterday I went to an exhibition about Niki de Saint Phalle's work  at le Grand Palais...


Bonsoir à tous! J'espère que vous allez bien. 

Comme je l'ai dit juste au dessus, hier je suis allée à l'expo Niki de Saint Phalle. C'était le dernier jour donc il était vraiment temps que j'y aille ^^ Et quelle aventure! (si je peux l'appeler comme ça). En sortant de cours, j'ai filé au métro. Ce n'était qu'à quelques stations (et un petit changement de ligne) d'où j'étais donc je n'étais pas trop pressée, enfin comme toute parisienne qui se respecte, dans les couloirs du métro, c'est toujours la course (ai-je le droit de sortir la carte de "je marche vite parce qu'il y a des courants d'air et je ne veux pas tomber malade?" ou est-ce que vous préférez la version honnête "j'aime pas les gens, faites que mon passage dans le métro soit le plus furtif possible?").  

Arrivée à Franklin D. Roosevelt, je me trompe évidement de sortie et doit donc marcher dans le froid. J'arrive devant le Grand Palais, je vois une longue queue et soupire mais d'un autre côté je me dis que c'est bien que les gens aillent voir des expos. 

J'avais rendez-vous avec ma mère. Comme d'habitude elle ne répondait pas à son téléphone. J'ai appelé, appelé, appelé, attendu, attendu, attendu. Au bout d'un demie heure (j'étais frigorifiée), j'ai décidé de commencer à faire la queue (GROS MOMENT DE SOLITUDE). Après plus d'une heure de queue (j'étais un glaçon) je suis finalement entrée et j'ai acheté mon petit billet (là aussi, comme d'habitude, j'étais certaine d'avoir ma carte étudiant et je ne l'avais pas, la caissière a été très gentille et m'a juste demandé ma date de naissance, j'ai donc pu bénéficié du tarif réduit). BREF, je raconte ma vie désolée (je vous entend rire derrière vos écrans ^^).

Devant le premier tableau, j'étais dans un état un peu second : j'avais mal à la tête, j'avais encore un peu froid, l'épaule démontée parce que mon sac était plus que méga lourd (c'est très français je sais), et à vrai dire un peu énervée mais je me suis vite calmée et me suis dit que j'allais essayer de passer un bon moment, en profiter et prendre le maximum de photos possible pour vous faire un superbe article fourni et complet au maximum. 

J'arrête la blablate et vous laisse avec mes photos...

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • 

Good evening everyone! I hope you are well.

As I said just above yesterday I went to the exhibition of Niki de Saint Phalle. It was the last day so it was really time for me to go ^^ And what an adventure! (if I can call it like that). The moment I left school, I went immediately to the metro. It was only a few stations away from where I was so I wasn't too eager, but as any "proper" Parisian, I'm always kind of  running in the corridors of the metro (Am I aloud to say : "I walk fast because there are drafty and I do not want to get sick?" or do you prefer the honest version which is : "I do not like people, please make my time on the subway as fast as possible?").

Arrived at Franklin D. Roosevelt, I obviously took the wrong exit so I had to walk in the cold. Then, when I arrived at the Grand Palais, I saw a long queue and sighed, but on the other hand I thought that it was good that people go see exhibitions. 

I had an appointment with my mother. As usual she did not answer her phone. I called, called, and called, waited, waited, and waited. After half an hour (I was refrigerated), I decided to start queuing (BIG TIME ALONE). After more than an hour of queuing (I was an ice cube) I finally entered the Grand Palais and bought my ticket (again, as usual, I was sure to have my student card and I did not but the cashier was very nice and just asked when my birthday was, so I benefited from the reduced price). ANYWAY, I'm talking about little things which aren't really interesting (I hear you laughing behind your screens ^^).

Before the first painting, I was in a little daze: I had a headache, I still was a little cold, my shoulder was dismantled because my bag was more than super heavy, and indeed a little upset but I quickly calmed down and told myself that I would try to have a good time, enjoy the exhibition and take as many photos as possible to give you a superb article and as complete as possible.

I'll stop talking now and let you see my photographs...



"Bateau"

"Bateau"

"Pink Nude In Landscape"

"Pink Nude In Landscape"


"Pink Nude In Landscape"



"Paysage de la mort" / "Nightscape"


"Night Experiment"



"La mort du patriarche"


"Leto ou la crucifixion"


" La mariée"



"La mariée ou Eva Maria" (1963)



"Lili, La danse des Nanas"


"Motorcycle Heart"



"Accouchement blanc" / "Accouchement rose"





"Madame ou Nana verte au sac" (1968) / "Dolores"


"Dolores"


"Black Rosy" / "Nana noire renversée"


Les Nanas dansaient sur la valse n°7 op. 64 de Chopin (à écouter ici)

The Nanas were dancing on Chopin's waltz n°7 op.64 (you can listen to it here)


Est-ce que j'ai parlé du monde qu'il y avait? 

Did I told you about the amount of people that were there?







"Rain"


Niki de Saint Phalle


"Portrait de Clarice Rivers enceinte"



"Portrait de Clarice Rivers enceinte"



"Vive l'amour"


"Le rêve de Diane"


"Nana Gwendolyn"


"Elizabeth"


"Skull"






Cette dernière photo est un essai artistique (appelons le comme ça). J'ai essayé de faire comme si le serpent mangeait l'homme. C'était très difficile parce qu'il n'arrêtait pas de bouger et les gens de me bousculer. La photo est un peu floue désolée mais je tenais à la mettre parce que vraiment j'ai mis du temps à la prendre. 

This last picture is an artistic experiment (we'll call it like that). I tried to do as if the snake was eating the man. It was very difficult because he kept moving and people push me around. The photo is a bit blurry and I'm sorry about that but I wanted to show it to you because it took me time to take it.



L'exposition était vraiment très riche et variée et donc très réussie. Comme toujours cependant, j'ai des petites remarques négatives (et oui). Premièrement, je trouve que c'est une honte (oui, oui, je n'exagère pas) de faire attendre les gens (touristes, comme personnes âgées, comme tout autre type de visiteurs) dans ce froid glacial. Certes, il y a un musicien qui nous joue des morceaux et c'est assez agréable (enfin, au bout d'un moment ça devient un peu irritant parce que les chansons passent et on se rend compte qu'on est toujours dehors à attendre et qu'on ne sait pas quand est-ce qu'on va entrer). 

Je sonne très parisienne/snob/exigeante/chiante (+ tous les autres adjectifs du genre) mais je pense qu'une ville comme Paris, un lieu comme le Grand Palais se doivent d'être un minimum "réfléchis" : mettre des lampes chauffantes (je ne sais pas comment ça s'appelle) comme on trouve en terrasse dans les cafés en hiver, c'est pas si compliqué si? Après je dis ça, je dis rien. En tout cas, ce n'est pas la première fois que j'y vais et que j'attends TRES longtemps dans le froid. Il faut le vouloir pour aller voir une exposition au Grand Palais, je vous le dis!

Deuxièmement, j'ai été déçue de ne pas pouvoir acheter quelques cartes postales souvenir de l'exposition (j'en fais collection) parce que les caisses étaient fermées. 

Dernier petit coup de gueule (vous devez en avoir marre, je suis désolée), écrire sur le site que les caisses ferment 45 min avant 20h et les fermer avant c'est injuste (ma mère est restée dehors et ils ne l'ont pas laissé entrer alors qu'elle est arrivée pile 45 min avant) surtout le dernier jour. 

Enfin bref... j'espère quand même que cet article vous aura plu (malgré toutes mes protestations) et que, pour ceux qui ne connaissaient pas Niki de Saint Phalle, j'ai pu vous la faire découvrir! 

D'ailleurs, pour les curieux, voici la chaine Youtube du Grand Palais avec pleins de vidéos sur l'artiste : ici

(PS : je ne vous ai pas fais de petite biographie de Niki de Saint Phalle parce que mon article était déjà assez long comme ça; j'espère que vous ne m'en voudrez pas)

Des bises, 
Sybille. 

~

The exhibition was very rich and varied. As always though, I have small negative remarks (yes). First, I think it's a shame (yes, I am not exaggerating) to let people (tourists, elder people, or any other type of visitors) wait in the freezing cold. Certainly, there is a musician who plays us songs and it's pretty nice (well, after a while it gets a little irritating because the songs go by and we realize that we are always waiting outside and we do not know when we're going to get in).

I sound very Parisian / posh / annoying (+ all other adjectives like these) but I think a city like Paris, a place like the Grand Palais need to be a minimum "thoughtful" . Is putting heat lamps (I do not know what it's called) as found in winter terrace cafes, complicated? In any case, this is not the first time I go there and wait a VERY long time in the cold. You really need to have the will to see an exhibition at the Grand Palais, I'm telling you!

Second, I was disappointed not to be able to buy some souvenir postcards of the exhibition (I have a collection of it) because the crates were closed.

Last little remark (you must be fed up, I'm sorry), writing on the site that it closes 45 min before 8pm and closing before it's really unfair (my mother was out and they have not let her get in when she arrived 45 min before closure), especially on the last day.

Anyway... I hope that you enjoyed this article (despite my protests) and, for those who did not know Niki de Saint Phalle, I've helped you discover her!

Moreover, for the curious ones, here is the Youtube channel of the Grand Palais with lots of videos about the artist here.

(PS: I did not write a small biography of Niki de Saint Phalle because my article was already quite long, I hope you do not mind)

Kisses, 
Sybille.

No comments:

Post a Comment

09 10