Tuesday, December 2, 2014

Movie Corner : The French Connection


Petite nouveauté sur le blog! Je vous invite à cliquer sur "Read more" pour en savoir plus.

Something new on the blog! I invite you to click on "Read more".



Depuis que je suis à l'ESRA (école supérieure de réalisation audiovisuelle), j'écris des minis critiques sur les films que je regarde et je les poste sur Facebook. J'ai eu beaucoup de compliments alors je me suis dit que ce serait sympa aussi de les partager avec vous, lecteurs de mon petit blog! 

( Petit plus : les critiques seront un peu plus longues et développées sur le blog donc pour ceux qui m'ont sur Facebook, vous êtes invités à lire la critique entière ici. )

Aujourd'hui, je commence donc une nouvelle "rubrique" (si je peux appeler ça comme ça) qui s'appellera "Movie Corner". Elle parlera - comme vous l'aurez compris - de cinéma, ma passion première (et oui, le cinéma passe avant la mode). J'espère qu'elle vous plaira!
 J'attends vos avis avec impatience :)

Et ce "movie corner" s'ouvre avec un film de William Friedkin : 

The French Connection


Sorti en 1971, The French Connection

C'est un film qui est connu pour sa succession de filature (à pied, en voiture, en métro) toutes plus cool les unes des autres mais aussi et surtout pour la fameuse course poursuite finale (une voiture qui zigzague entre d'autres voitures et des passants, poursuit un métro à toute vitesse en plein New York)

Vidéo (la qualité est pas top désolée) :




Petites informations supplémentaires et anecdotes

- The French Connection a reçu plusieurs prix. 5 oscars (Meilleur Film, Meilleur Réalisateur,
Meilleur Acteur, Meilleur Scénario - Adaptation et Meilleur Montage ) et un BAFTA pour le Meilleur Montage. 

- Le film est basé sur des faits réels. Les personnages de Jimmy Doyle et Buddy Russo sont inspirés des inspecteurs Eddie Egan et Sonny Grosso.

- Pour la séquence de la mythique course poursuite, Friedkin a tourné beaucoup de plans 
sans autorisation. Cette séquence n'était d'ailleurs pas prévue à la base.

- L'accident de Gene Hackman est réel.




Du suspens, des courses poursuites de folie, une bande originale qui va avec. Que demander de plus?

No comments:

Post a Comment

09 10