Saturday, March 1, 2014

La cérémonie des César 2014

Bonjour bonjour chers lecteurs! 





Avec la photo juste au dessus, j'imagine que vous avez compris de quoi j'allais parlé dans cet article.
Non? Et bien, hier, 28 février 2014, a eu lieu la 39ème cérémonie des César. C'est aussi, à ma plus grande joie, le soir où Guillaume Gallienne a triomphé. Sur 10 nominations, "Les garçons et Guillaume, à table" a remporté 5 Césars  (5 comme par hasard -excusez cet écart, j'ai une petite obsession avec ce chiffre-) : celui du "Meilleur film", "Meilleur acteur", "Meilleur premier film", "Meilleure adaptation" et "Meilleur montage". 



Je dois dire que j'étais vraiment heureuse de ce palmarès. Parce que, contrairement à ce que j'ai pu lire dans la presse, ce film est selon moi, un des meilleurs long métrages français depuis quelques années. Liant humour et sensibilité avec finesse, "Les garçons et Guillaume, à table" mérite amplement ses récompenses. 

J'étais allée voir le film en salle quand il était sorti et j'avais d'ailleurs écrit un article à propos de ce que j'en avais pensé (j'imagine que vous l'avez compris: je l'avais adoré). Pour ceux qui ne l'ont pas lu et même pour ceux qui aimerait le lire à nouveau, je vous y invite en cliquant ici

Pour ce qui est du reste de la soirée, j'étais plutôt satisfaite. 

J'ai croisé les doigts pour que le César du meilleur espoir féminin revienne à Adèle Exarchopoulos 
et c'est elle qui l'a remporté.



Adèle Exarchopoulos (Photo credit)

Vidéo :



J'étais très contente que Stéphane Rozenbaum gagne pour L'Ecume des jours


La bande-annonce :

Même si je n'ai pas vu Sur le chemin de l'école , film réalisé par Pascal Plisson, j'étais contente que le prix du meilleur documentaire lui revienne. 
La bande-annonce ci-dessous :


Là aussi, je n'ai malheureusement pas vu L'Extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S. Pivet (ça ne saurait tardé toutefois) mais je suis contente que Thomas Hardmeier ait remporté le prix de la meilleure photo. La bande-annonce ici, et l'affiche du film juste en dessous pour que vous vous fassiez une idée de l'univers de Jean-Pierre Jeunet (qui, je rappelle, est le même réalisateur que le très connu Fabuleux destin d'Amélie Poulain)


Encore une fois, je n'ai pas vu Alabama Monroe (je sais c'est n'importe quoi, je n'ai rien vu), mais je suis ravie qu'il est remporté le César du Meilleur film étranger. Le site officiel du film juste ici, l'affiche en dessous.



Enfin, je suis étonnée (comme tout le monde je pense) mais très satisfaite par la victoire de Sandrine Kiberlain, qui a gagné le prix de la meilleure actrice. 


Vidéo :




Ce que je retiendrais de la cérémonie : 

1. Cécile de France 
Malgré une prestation pas tout à fait parfaite mais beaucoup d'efforts, je trouve qu'elle a bien joué son rôle. Et même si, les Français n'égalent pas les Américains dans la catégorie "show", j'admire la prise de risque parce que oser chanter et danser devant tout le monde comme ça alors que ce n'est pas son métier, c'est risqué.


La vidéo :


2. L'apparition de Beth Ditto

Mais surtout son effort pour parler français "I can do this...sont nominés pour les Césair de la meilleur miouique riginal... " et sa tenue/maquillage. 



3. La petite histoire d'Audrey Fleurot

"Quand on m'a demandé de remettre ce prix, j'ai pensé à Matthieu Almaric, j'étais adolescente, j'avais découpé une photo dans un télé-poche que j'avais punaisé dans ma chambre à côté de Kurt Cobain... Quand il a reçu son prix du meilleur espoir, j'étais tellement émue que je n'avais pu regarder jusqu'au bout"...

4. La déclaration d'amour à la France de Quentin Tarantino

"Il n'y a pas de prix plus prestigieux qu'une récompense française. La France est le peuple le plus cinéphile". 



5. Pierre Niney



7. Les phrases de Guillaume Gallienne : 


 "S'il y en a un qui a le droit de commencer par remercier sa mère, c'est moi". 

"En fait, ce prix vous le donnez à ma mère ? Parce que c'est grâce à ma mère tout ça"

"Pardon, vous devez en avoir marre de voir ma gueule".

"Mais il faudrait récompenser les maquilleurs et les coiffeurs!"

Bises, 
Sybille

No comments:

Post a Comment

09 10